Missions

Notre objectif est de reconnaître le libre arbitre de la personne suivie et de lui apporter une réponse globale et fiable.


Aide aux victimes

L’association Justice et Partage est l’association d’aide aux victimes de la Haute Loire.

Elle est conventionnée Ministère de la Justice et membre de la fédération France Victimes.

Elle est spécialiste de la prise en charge globale et pluridisciplinaire de toute personne qui s’estime victime d’une infraction pénale ainsi que de ses proches mais aussi des victimes d’attentats, catastrophes naturelles et accidents collectifs.

Elle assure une prise en charge pluridisciplinaire des victimes de violences conjugales.

Toute personne victime peut être reçue : majeur, mineur, personne physique ou représentant de personne morale, homme, femme, sans distinction ou discrimination.

Notre service propose aux victimes : accueil, écoute, information juridique, soutien psychologique et accompagnement social. Il travaille en partenariat et peut orienter les victimes vers tout professionnel compétent (avocat, service social..).

Le service d’aide aux victimes est composé de juristes, d’une accueillante aide aux victimes et de psychologues.


Accès au droit

L’association Justice et Partage reçoit toute personne souhaitant accéder à ses droits, obtenir des informations juridiques ou régler à l’amiable un litige.

  • Rencontrer des juristes et être informé(e) sur ses droits et obligations (droit de la famille : séparation, divorce, droit des majeurs incapables..)
  • Rencontrer un conciliateur de justice habilité par la Justice pour régler à l’amiable un litige entre personnes physiques ou morales (entreprises, syndicat…)
.


Aide aux familles

Médiation familiale

L’association Justice et Partage gère un service de médiation familiale. Trois médiatrices familiales diplômées d’Etat interviennent au sein de celui-ci. Nous sommes membre de la Fédération Nationale de la Médiation et des Espaces Familiaux (FENAMEF).

Point Rencontre

Une éducatrice spécialisée et une travailleuse sociale interviennent au sein de celui-ci. L’association est membre de la Fédération Nationale de la Médiation et des Espaces Familiaux (FENAMEF) et de la Fédération Française des Espaces de Rencontres.


Appui socio-judiciaire

L’association Justice et Partage gère un service d’appui socio-judiciaire.

L’association est membre de la fédération « Citoyens et Justice ».

Conformément aux objectifs poursuivis par la justice restaurative, ce service a pour objectif de favoriser la prise de conscience et la responsabilisation des auteurs d’infractions.

  • La médiation pénale : mesure alternative aux poursuites redonnant aux individus une place active dans la recherche de la paix sociale, de la réparation du préjudice subi et dans la responsabilisation du mis en cause.

  • Les enquêtes sociales rapides : demandées par le procureur de la République, elles permettent d’apporter un éclairage sur la situation sociale, familiale et professionnelle des personnes coupables de conduites en état d’ivresse en récidive et/ou de violences. Elles proposent des pistes d’orientations psycho-sociales et/ou de soins. Le procureur peut alors prendre des sanctions individualisées.

  • Les stages de citoyenneté et de responsabilisation des auteurs de violences conjugales : ils ont pour objectif de faire interroger les auteurs d’infractions sur leurs actes et leurs conséquences (sur les victimes notamment). Ils sont animés par les salariés de l’association avec la participation de partenaires.

Médiation familiale


Vous êtes en couple ou parents en situation de rupture, de séparation, de divorce, de recomposition familiale ? Vous êtes jeunes adultes en rupture de lien avec votre famille ? Vous êtes grands-parents et souhaitez garder des liens avec vos petits-enfants ? Frères et sœurs, vos parents vieillissent et vous êtes amenés à prendre des décisions pour eux ?

Pourquoi une médiation familiale ?

  • Établir ou rétablir une communication constructive
  • Préserver les liens familiaux
  • Prévenir ou apaiser un conflits
  • Prendre des décisions

  • Trouver des solutions concrètes

  • Élaborer des accords

Un médiateur familial est un professionnel qualifié, diplômé d’Etat, doté de compétences en psychologie, en sociologie et en droit. Il est formé à l’écoute et à la négociation entre les personnes. Il respecte des principes de déontologie : impartialité, non jugement, confidentialité, respect des personnes et de leur libre consentement.La médiation est soit ordonnée par un juge soit spontanée. Elle se met en place une fois que chaque personne a clairement consenti à la médiation.Service payant en fonction des revenus des personnes (barème CNAF ; exemple RSA = 2 euros la séance ; revenus de 1200 € = 8€ la séance)

Point Rencontre


Le point rencontre est un espace neutre et confidentiel où parents/tiers et enfants peuvent se rencontrer pour tisser ou renouer des liens en souffrance suite à une séparation, une rupture ou une situation conflictuelle.

Cet espace s’inscrit dans une période donnée et transitoire car l’objectif est la reprise normale du lien en dehors du Point-Rencontre.

L’intérêt de l’enfant est au cœur des missions du point-rencontre tout comme la garantie de sa sécurité physique et morale.

Vous pouvez venir dans cet espace de manière spontanée et volontaire ou suite à une décision judiciaire.

Fonctionnement du Point-Rencontre :

  • 8 rencontres étalées sur 4 mois (un renouvellement de 4 mois est possible) avec des entretiens individuels préalables et au cours de la mesure.
  • Rythme des rencontres : tous les quinze jours.
  • Durée des rencontres : une heure
  • Participation symbolique des familles aux frais de dossier